La découverte du métier de pépiniériste-viticulteur

Dans le courant du mois d’octobre, dans le cadre du cours de géographie sur l’alimentation, nous nous sommes transformés en enquêteurs. Nous sommes partis à la découverte des différentes cultures produites à Orsières tels que les arbres fruitiers et les jardins potagers. Puis nous avons élargi notre enquête et avons analysé les diverses cultures valaisannes, en particulier celle de la vigne.

Chemin des vignes en terrasses autour de Martigny Itinéraires à Martigny |  Valais Suisse
Chemin des vignes en terrasse autour de Martigny

Le grand-papa d’un élève, M. Burrin, est venu en classe pour nous présenter son métier lié à la vigne, celui de pépiniériste-viticulteur.

Dans la théorie, nous avons découvert qu’à la fin du 19ème siècle, un puceron nommé Phylloxéra importé des Etats-Unis, a détruit une très grande partie du vignoble européen et provoqué la disparition de cépages et de très vieux vignobles. Pour combattre ce fléau, la seule solution a été de greffer les parties aériennes des vignes européennes sur des racines de vignes américaines, résistantes aux piqûres du puceron. En effet, chez les végétaux, la partie souterraine n’a qu’un rôle de tuyau, qui apporte à la partie aérienne les éléments nutritifs et minéraux. C’est la partie aérienne qui détermine la qualité, en l’occurrence celle du raisin et du vin.

Dans la pratique, chaque élève a pu expérimenter cette technique, dite du greffage :

M. Burrin a également eu la gentillesse de nous amener du raisin provenant de différents cépages, nous avons ainsi pu les déguster, les comparer, les apprécier ou non, selon les goûts. Nous les avons également comparés avec du raisin venant d’Espagne et d’Italie ; beaucoup plus beau, beaucoup plus grand, mais clairement beaucoup moins bon !

Une belle expérience et de nouvelles connaissances pour les 6H !

La découverte du métier de pépiniériste-viticulteur